Psychologie enfant : anticiper les angoisses de la rentrée scolaire

12 septembre 2019
anticiper l'angoisses de la rentrée scolaire

Les vacances sont presque finies, ce qui signifie que la rentrée scolaire est toute proche. Cette journée est tellement redoutée par certains enfants que cela leur cause beaucoup de stress et d’anxiété. Une réaction qui peut parfois inquiéter les parents. Cependant, selon les psys, c’est tout à fait normal et même sain. Les adultes ont tout de même la possibilité d’aider leurs petits à faire face à cette angoisse.

Les symptômes de l’angoisse de la rentrée

Il n’est pas difficile de reconnaître les symptômes liés à l’angoisse de la rentrée. En effet, quelques jours avant cette date, votre enfant commence à avoir des comportements ou attitudes qui ne lui sont pas coutumiers. Il peut se plaindre d’un mal de ventre et n’arrive pas à dormir ou prend souvent un air mélancolique. Quand vint le jour tant redouté, certains refusent tout simplement d’aller à l’école. Le tout accompagné d’une crise de larmes ainsi que des cris. Une réaction tellement violente que certains parents éprouvent de la difficulté à gérer. À cause du stress, certains de ces derniers ont alors tendance à réprimer leurs enfants.

Les causes du stress lié à la rentrée

Rassurez-vous ! Il existe un moyen pour éviter l’angoisse de la rentrée scolaire. Pour ce faire, vous devrez tout simplement aider votre enfant à faire face à ce genre d’appréhension. Mais comme avec chaque problème psychologique, il vous faut, tout d'abord, comprendre le mal pour le soigner.

Sachez avant tout que la principale cause de l’angoisse de la rentrée est la peur de l’inconnu. En fait, plus la date est proche, plus les enfants se posent des questions. Ces derniers se demandent, par exemple, s’ils vont rencontrer quelqu’un qu’ils connaissent. Ils s’inquiètent également si leurs performances scolaires sont au niveau, si leurs professeurs sont gentils, etc. De plus, les enfants imagineront différents scénarios et situations dans les moindres détails. Ce qui ne fait qu’augmenter leurs stress.

Apaiser l’angoisse de votre enfant

Certains parents ont tendance à n’agir que quand la rentrée arrive. Alors qu’à ce moment-là il est plus difficile de calmer l’enfant. C’est pourquoi il est conseillé de mettre l’état d’esprit de votre tout petit en condition des jours avant la date.

Toutefois, bien des parents ne savent pas quoi faire face à l’angoisse de leurs enfants. En effet, au lieu de laisser leurs petits respirer, ils ont plutôt tendance à les bombarder de questions.

Si votre enfant ne vous pose aucune question. Vous ne devrez pas l’interroger sur son état d’esprit ou son moral. En fait, ce genre de question ne fera que pousser votre tout petit à se renfermer encore plus. Ce qu’il faut faire c’est d’expliquer à ce dernier que ce genre de réaction est tout à fait normal. Pour faire simple, l’une des réactions à bannir face à ce genre de problème c’est de dramatiser.

Vous pourrez également demander à votre enfant de se projeter dans une des situations qui le terrifient. Vous l’aiderez ensuite à trouver ce qu’il faut faire si cela arrive. Dans certains cas, une consultation psychologique est de mise.